Questions fréquentes

GÉNÉRAL

QUE SONT LES BALLONS DU PROJET LOON ?

Le Projet Loon est un réseau mondial de ballons évoluant à haute altitude. Ils s'élèvent tels des ballons météo jusqu'à atteindre la stratosphère, où ils volent à une altitude d'environ 20 km (65 000 pi), en sécurité au-delà de l'altitude de vol des avions. Là où les ballons météo éclatent au bout de quelques heures seulement en l'air, les ballons Loon sont surpressurisés, ce qui leur permet de tenir bien plus longtemps. Ces ballons sont également uniques puisqu'ils peuvent suivre le vent pour se rendre là où ils doivent aller. Ils peuvent se coordonner avec d'autres ballons comme un véritable groupe. Leurs composants électroniques sont entièrement alimentés à l'énergie solaire.

LE PROJET LOON EST-IL UN FOURNISSEUR D'ACCÈS À INTERNET ?

Non, tous les utilisateurs finaux se connecteront via Loon aux opérateurs de réseaux de leur pays associés au Projet Loon. Les ballons Loon agissent comme des antennes-relais de téléphonie mobile flottantes, ce qui permet aux entreprises de télécommunications locales d'étendre leur couverture à des zones qui ne sont pas encore desservies.

COMMENT BÉNÉFICIER D'UNE CONNEXION INTERNET GRÂCE AUX BALLONS ?

Lors du lancement commercial, pour accéder à Internet via le Projet Loon, l'utilisateur devra simplement disposer d'une carte SIM de l'opérateur de réseau mobile local partenaire et d'un téléphone compatible LTE. Le trafic Web qui parcourt le réseau de ballons est finalement transmis aux stations terrestres de nos partenaires locaux de télécommunications où il se connecte à leur infrastructure Internet préexistante.

À QUELS ENDROITS LE PROJET LOON PRÉVOIT-IL D'OFFRIR UN ACCÈS INTERNET ?

Le Projet Loon vise à offrir une connectivité aux régions rurales et reculées. Nous sommes en discussion avec les entreprises de télécommunications et les gouvernements du monde entier pour fournir une solution permettant d'étendre la connectivité Internet à ces zones mal desservies.

QUELLE EST LA DATE DE DISPONIBILITÉ PRÉVUE DU SERVICE ?

Il est trop tôt pour le dire. Les millions de kilomètres parcourus par les vols d'essai nous ont beaucoup appris. Cela nous permet d'affiner nos technologies et d'améliorer le système Loon en vue de son déploiement à plus grande échelle.

QUELLES MESURES LE PROJET LOON PREND-IL EN FAVEUR DE L'ENVIRONNEMENT ?

Nous prenons diverses mesures pour nous assurer que le Projet Loon ne nuit pas à l'environnement :  Nous cherchons à guider tous les ballons vers des points de collecte lors de leur descente, afin de pouvoir réutiliser, recycler et éliminer de façon responsable leurs pièces.  Lorsque les ballons n'atterrissent pas dans l'un de ces points de collecte, nous envoyons notre équipe les récupérer.  Nos ballons fonctionnement entièrement à l'énergie solaire.  Nous voulons mettre nos données sur le vent stratosphérique à la disposition de la communauté des sciences environnementales, afin de lui permettre d'améliorer les modèles climatiques.

MATÉRIEL

QUEL MATÉRIEL DE COMMUNICATION UN BALLON POSSÈDE-T-IL ?

Chaque ballon est doté de deux émetteurs-récepteurs radio principaux : une station de base LTE à large couverture (ou "eNodeB") et une liaison directionnelle à haut débit utilisée pour connecter les ballons entre eux et à Internet.

QUELLE EST LA RAPIDITÉ DE LA CONNEXION INTERNET OFFERTE PAR CES BALLONS ?

Lors des essais auprès d'utilisateurs, nous avons observé des débits Internet similaires à ceux des réseaux LTE/4G actuellement utilisés par de nombreuses personnes sur leur téléphone.

COMBIEN DE PERSONNES PEUVENT RECEVOIR INTERNET AVEC UN BALLON ?

Chaque ballon peut couvrir une surface au sol d'environ 80 km de diamètre, et avec notre conception actuelle, un seul ballon peut offrir une connexion à des milliers d'abonnés.

EN 2013, LE PROJET LOON S'EST SERVI DU WI-FI POUR SES ESSAIS EN NOUVELLE-ZÉLANDE. LE WI-FI EST-IL TOUJOURS UTILISÉ POUR CONNECTER LES UTILISATEURS AUX BALLONS ?

Non, la technologie reliant l'utilisateur au ballon est de type LTE/4G. Le Wi-Fi a été testé lors de précédentes expériences Loon, mais depuis l'été 2014, seule la technologie LTE est utilisée. Cela permet de connecter directement les téléphones en partenariat avec les opérateurs mobiles.

COMMENT PRÉSERVEZ-VOUS LA SÉCURITÉ ET L'INTÉGRITÉ DES DONNÉES TRANSMISES VIA LE RÉSEAU DE LOON ?

Les données sont automatiquement chiffrées lors du passage sur le réseau de ballons. Lors du lancement commercial, nous intégrerons les principaux réseaux des partenaires, afin que les données transmises bénéficient au moins des mêmes niveaux de chiffrement et d'authentification que ces réseaux.

QUELS COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES UN BALLON POSSÈDE-T-IL ?

En plus des radios spécialisées qui fournissent le service Internet aux utilisateurs au sol, les ballons Loon sont équipés d'instruments de relevé de la météo et les conditions environnementales ambiantes, ainsi que d'unités GPS pour le suivi de leurs trajectoires de vol. Un transpondeur d'aviation permet de signaler le positionnement des ballons aux contrôleurs du trafic aérien. Les composants électroniques sont alimentés par des panneaux solaires, et l'énergie excédentaire est stockée dans une batterie rechargeable, afin de proposer un service ininterrompu, même la nuit.

COMMENT LES BALLONS SONT-ILS ALIMENTÉS ?

Les ballons sont alimentés par des panneaux solaires durant la journée et une batterie rechargeable pendant la nuit.

LES BALLONS SERONT-ILS ÉQUIPÉS DE CAMÉRAS OU ENREGISTRERONT-ILS DES IMAGES DU SOL ?

Pour les vols d'essai en dehors des États-Unis, nous n'utilisons jamais de caméras embarquées. Lors de la phase de production, aucun de nos ballons ne sera équipé de caméras. À court terme et seulement sur certains vols d'essai aux États-Unis, des caméras sont utilisées pour observer le comportement de divers composants du ballon à haute altitude.

VOL

LES BALLONS SONT-ILS STATIONNAIRES ?

Non, les ballons sont portés par des vents stratosphériques et sont constamment en mouvement. En prédisant la direction des vents dans la stratosphère, nous nous efforçons de faire en sorte que, lorsqu'un ballon est emporté par le vent, un autre se trouve prêt à prendre sa place pour continuer à fournir une connectivité au sol en dessous.

À QUELLE HAUTEUR LES BALLONS VOLENT-ILS ?

Nos ballons évoluent dans la stratosphère bien au-dessus du trafic aérien commercial et des phénomènes météorologiques, à environ 18 à 23 km ou 60 000 à 75 000 pieds du sol.

COMBIEN DE TEMPS UN BALLON PEUT-IL RESTER EN L'AIR ?

Nous cherchons à créer un ballon capable de tenir plus de 100 jours d'affilée dans la stratosphère.

COMMENT LES BALLONS PEUVENT-ILS AFFRONTER LES CONDITIONS EXTRÊMES DE LA STRATOSPHÈRE ?

Situated on the edge of space, between 10 km and 60 km in altitude, the stratosphere presents unique engineering challenges: high in the stratosphere the air pressure is 1% that at sea level, and this thin atmosphere offers little protection from UV radiation and dramatic temperature swings. By carefully designing the balloon envelope to withstand these conditions, Project Loon is able to take advantage of the stratosphere's steady winds and remain well above weather events, wildlife, and airplanes.

COMMENT LE MOUVEMENT DE CES BALLONS EST-IL CONTRÔLÉ ?

Le positionnement de la flotte Loon est ajusté et contrôlé en temps réel à partir du centre de contrôle des missions de Loon, en mélangeant algorithmes de planification automatique et surveillance humaine.

COMMENT LES BALLONS REDESCENDENT-ILS ?

Lorsqu'un ballon est prêt à être mis hors service, le gaz de levage est libéré du ballon et le parachute se déploie automatiquement. L'équipe du Projet Loon suit l'emplacement du ballon à l'aide de son signal GPS et travaille en étroite collaboration avec le contrôleur du trafic aérien local pour ramener le ballon au sol en toute sécurité dans des zones peu peuplées.

COMMENT RÉCUPÉREZ-VOUS LES BALLONS UNE FOIS QU'ILS SE SONT POSÉS ?

Nous tentons de faire redescendre les ballons du Projet Loon dans des zones peu fréquentées et accessibles. L'équipe du Projet Loon comprend des spécialistes de la récupération qui suivent et rassemblent les ballons qui ont atterri. Nous suivons les ballons en continu à l'aide de leur signal GPS, et une fois que nous avons travaillé avec le contrôleur du trafic aérien pour ramener les ballons à terre, une équipe se rend sur place afin de récupérer le matériel pour le réutiliser et le recycler.

EXISTE-T-IL UN RISQUE DE COLLISION AVEC LES AVIONS ?

Les ballons Loon volent beaucoup plus haut que les avions commerciaux. Ils ne se trouvent donc pas sur leur chemin. Chaque ballon est équipé d'un transpondeur qui transmet en permanence et pendant toute la durée de son vol sa position aux contrôleurs locaux du trafic aérien et aux avions équipés ADS-B. Nous travaillons en étroite collaboration avec les contrôleurs aériens lors du lancement des ballons, tout au long de leur vol et lors de leur descente.

EST-IL POSSIBLE DE VOIR LES BALLONS DEPUIS LA TERRE ?

En fonction des conditions météorologiques, il est possible de voir un ballon Loon depuis le sol, sous la forme d'un petit point blanc dans le ciel. La plupart du temps, les ballons sont tout de même très difficiles à voir à l'œil nu.

UNE AUTORISATION EST-ELLE NÉCESSAIRE POUR FAIRE VOLER CES BALLONS ?

Les lois applicables aux services de télécommunications et aux vols de ballons à haute altitude diffèrent d'un pays à l'autre, et nous respectons toutes les lois en vigueur.

LES BALLONS DU PROJET LOON PEUVENT-ILS VOLER DANS LE MONDE ENTIER ?

Les équipes Loon travaillent en collaboration avec les autorités de l'aviation civile et les fournisseurs de services de navigation aérienne partout où volent les ballons. Nous coopérons également avec l'Organisation de l'aviation civile internationale (la branche de l'aviation civile des Nations Unies). L'OACI a communiqué aux 191 pays des Nations Unies le respect par Loon des réglementations de l'aviation internationale, ainsi que le partage d'un ensemble de normes opérationnelles qui peuvent être utilisées à l'échelle internationale.

EXISTE-T-IL D'AUTRES BALLONS SEMBLABLES À CEUX DU PROJET LOON ?

Bien qu'un peu différents, d'autres ballons volent déjà à haute altitude. En effet, 70 000 ballons météo sont lancés chaque année. Toutefois, leur conception fait qu'ils éclatent à une certaine hauteur, tandis que les ballons du Projet Loon peuvent flotter dans la stratosphère pendant plus de 100 jours consécutifs. Des ballons similaires sont utilisés par d'autres organisations pour recueillir des données environnementales ou utiles à la communauté scientifique, mais c'est la première fois que des ballons avec une telle durée de vol sont utilisés pour proposer une connexion Internet.

PARTENAIRES

AVEC QUELLES SOCIÉTÉS DE TÉLÉCOMMUNICATIONS ÊTES-VOUS EN PARTENARIAT ?

Les membres du Projet Loon ont mené des tests de connectivité avec Vodafone en Nouvelle-Zélande, Telefônica au Brésil et Telstra en Australie. Loon a également un accord de test avec Telkomsel, Indosat et XL Axiata en Indonésie. Nous sommes ouverts à des partenariats avec des entreprises de télécommunications souhaitant étendre la connectivité Internet aux zones rurales et reculées de leur pays.

QUEL TYPE DE SPECTRE SERA UTILISÉ ?

Nous concluons des accords avec nos opérateurs mobiles partenaires pour utiliser leur spectre LTE sous licence afin de servir leurs utilisateurs finaux, en utilisant le réseau de ballons avec le réseau principal de l'opérateur mobile.

LOON INTERFÈRE-T-IL AVEC LES RÉSEAUX LTE ACTUELS ?

Le Projet Loon s'associe à des entreprises de télécommunications dans chaque pays où nous sommes présents pour partager et coordonner l'utilisation du spectre LTE. Lors du lancement commercial, la couverture fournie par le Projet Loon coexistera avec la couverture du relais de téléphonie mobile de notre opérateur de réseau partenaire et n'interférera en aucun cas avec ce signal.

J'AIMERAIS ÉTABLIR UN PARTENARIAT AVEC LE PROJET LOON. COMMENT FAIRE ?

Nous recherchons des partenaires qui partagent notre objectif d'offrir une connectivité aux régions rurales et reculées. [Veuillez remplir ce formulaire] (https://services.google.com/fb/forms/loonpartnerships/), et nous vous contacterons si une opportunité de collaboration se présente. En attendant, vous pouvez suivre les derniers événements du Projet Loon sur notre page Google+ (https://plus.google.com/+ProjectLoon/posts).